Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Homélie pour le 5ème Dimanche de Pâques C (15 Mai 2022)

par Abbé Venceslas dia kazé

« Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. »

Frères et Sœurs,

Ce sont là les paroles de Jésus au soir du Jeudi Saint, c’est-à-dire quelques heures avant sa Passion et sa mort sur la croix. En fait, ce commandement est ancien et était déjà connu du temps de Moïse. Ce qui est donc nouveau c’est cet appel à aimer « comme » Jésus. Et tout l’Évangile nous dit qu’il nous a aimés « comme on n’a jamais aimé ».

Paul et Barnabé, dans le livre des Actes des Apôtres (1ère lecture), ont travaillé avec ardeur à l’annonce de la bonne nouvelle. Ils se sont efforcés de rester en relation avec ceux qui se sont convertis au Christ. Il s’agit maintenant d’organiser leur vie communautaire. Grâce à leur témoignage, la bonne nouvelle se répand de plus en plus. Et la seconde lecture tirée de l’apocalypse de Saint Jean, est écrite pour des chrétiens persécutés. C’est un message très fort et très solennel qui annonce la victoire de l’amour sur toutes les puissances du mal.

Notons que le livre des Actes des Apôtre et l’Apocalypse nous disent que  l’amour de Dieu est offert à tous ; il n’exclut personne ; C’est pourquoi Dieu veut faire sa demeure parmi les hommes ; Cela implique que comme Dieu, nous sommes invités à aimer le monde entier. Cet amour dont nous parle Jésus, ne juge personne ; il accueille la Samaritaine, la femme adultère, les publicains et les pécheurs. En agissant ainsi, Jésus va à l’encontre des règles sociales de l’époque. Ses paroles n’enferment pas le pécheur dans son passé. Sa mission est de guérir et sauver ceux qui étaient perdus.

C’est dire que ce dimanche, nous sommes invités à aimer comme Jésus nous a aimés… Mais en nous regardant, nous voyons bien que nous sommes loin du compte. Nous vivons dans un monde qui juge et qui condamne. Ils sont nombreux ceux et celles qui s’enferment dans la haine et la rancœur ; c’est des contres témoignages.

C’est en nous nourrissant de la Parole de Dieu chaque jour que nous apprenons à aimer comme Jésus. Cet amour va jusqu’au don de sa vie. Sur la croix, Il nous révèle qu’il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Par sa mort et sa résurrection, il nous a ouvert un passage vers ce monde nouveau qu’il appelle le Royaume de Dieu ; c’est de cela que nous avons à témoigner. Nous sommes envoyés dans le monde pour annoncer la bonté de Dieu, sa tendresse et sa miséricorde. Or il faut que cela se voie dans notre vie : par nos paroles et nos actes.

Chaque dimanche, le Christ nous rassemble pour nous nourrir de sa parole et de son eucharistie. De fait, il nous donne force et courage pour aimer comme lui. « I have a dream » disait Matin Luther King. On pourra alors dire que jésus aussi avait fait un rêve : Que tous ceux qui regardent nos communautés chrétiennes puissent dire : “voyez comme ils s’aiment”. Travaillons ensemble à ce que ce rêve devienne réalité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article