Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Homélie du 2ème Dimanche de l’Avent C (5 Décembre 2021)

par Abbé Venceslas Daleb Mpassy

« Quitte ta robe de tristesse et de misère et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours ».

Frères et Sœurs,

C’est cet appel à la l’espérance que nous entendons dans la 1ère lecture. Et dans l’Evangile, par la bouche de Jean-Baptiste, l’appel à la conversion retentit dans le désert. Que signifie-t-il? D’abord, les mots (« préparer », « aplanir », « nettoyer ») et la vie au désert de Jean-Baptiste, sa vêture et sa nourriture, un vrai appel à la conversion, un retour à l’essentiel. C’est dire que nous sommes tous invités au désert pour entendre ce que Dieu a à nous dire encore aujourd’hui. Le désert dont Dieu nous parle, il est en chacun de nous. Ce désert est synonyme de silence. Aller dans le désert, c’est donc avant tout trouver le silence. Or nous vivons dans une société où le bruit nous envahit de tous côtés. Nous sommes trop sollicités par ce monde qui va trop vite. Et nous ne prenons pas le temps de nous arrêter, de faire silence pour que nous puissions nous poser la question de savoir si la vie que nous menons est bien accrochée à l’essentiel.

C’est pour cette raison que Jean va au désert. Pour être seul à seul avec Dieu, pour mieux entendre la parole de Dieu. Car c’est dans le silence que se laisse entendre celui qui ne demande qu’à parler au cœur de chacun. Mais ce désert dont parle saint Luc nous renvoie aussi à tous les déserts que nous subissons parfois: le désert de la pandémie qui est toujours d’actualité… le désert terrible de la maladie… le désert du vide crée par la mort… le désert glacial de la solitude… le désert aride de l’échec professionnel ou du chômage… C’est donc dans tous ces déserts que les paroles de Jean Baptiste nous rejoignent : « Préparez les chemins du Seigneur… Aplanissez sa route ! » Certes cet homme paraît bien étrange dans sa radicalité de vie. Il est l’hôte du désert par son choix de vie, mais Dieu ne cesse pas aujourd’hui de nous envoyer des témoins qui nous accompagnent sur ce chemin de Conversion.

Ils sont nombreux dans le monde ceux et celles qui se préparent à fêter Noël. N’y aurait-il pas alors à choisir ces prochains jours un temps et un lieu propices pour nous préparer à l’accueil de Dieu en son Fils Jésus ? C’est bien de songer à la préparation de la crèche. C’est bien aussi de préparer mon cœur à l’irruption de Dieu dans mon histoire personnelle, familiale, ecclésiale. Car Jean le Baptiste a pour mission d’appeler les hommes à un retour aux sources de la foi, et son cri retentit à nos oreilles. L’entendrons-nous ?

« …convertissez-vous… » Ce qui veut dire en termes bibliques : changez de chemin, ou « revenez au Dieu de l’Alliance »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article