Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un 15 Août pas comme les autres en l'église S. Lucien à Warluis (Paroisse Beauvais Sud).

par Abbé Wenceslas daleb mpassy

Célébration de l'Assomption, par le Père Daleb, ce matin en l'église S. Lucien à Warluis (Paroisse Beauvais Sud), en présence de ses Parents venus du Congo-Brazzaville
Célébration de l'Assomption, par le Père Daleb, ce matin en l'église S. Lucien à Warluis (Paroisse Beauvais Sud), en présence de ses Parents venus du Congo-Brazzaville
Célébration de l'Assomption, par le Père Daleb, ce matin en l'église S. Lucien à Warluis (Paroisse Beauvais Sud), en présence de ses Parents venus du Congo-Brazzaville
Célébration de l'Assomption, par le Père Daleb, ce matin en l'église S. Lucien à Warluis (Paroisse Beauvais Sud), en présence de ses Parents venus du Congo-Brazzaville
Célébration de l'Assomption, par le Père Daleb, ce matin en l'église S. Lucien à Warluis (Paroisse Beauvais Sud), en présence de ses Parents venus du Congo-Brazzaville
Célébration de l'Assomption, par le Père Daleb, ce matin en l'église S. Lucien à Warluis (Paroisse Beauvais Sud), en présence de ses Parents venus du Congo-Brazzaville

Célébration de l'Assomption, par le Père Daleb, ce matin en l'église S. Lucien à Warluis (Paroisse Beauvais Sud), en présence de ses Parents venus du Congo-Brazzaville

Le 15 août, l’Église catholique célèbre l’Assomption de la Vierge, manifestant que Marie, au terme de sa vie terrestre a été élevée à la gloire du ciel. Cet événement extraordinaire nous révèle de façon éclatante la destination divine de toute existence, sa promesse de glorification. Tout chrétien, à l’image de Marie, connaîtra son assomption, quand tout notre être, corps et âme, sera assumé en Dieu.

Date très importante aussi pour notre pays, car le 15 août 1960 marque l’accession du Congo-Brazzaville à la souveraineté nationale. Ce jour là le Congo n'était plus colonie Française, mais Etat libre, souverain et indépendant.

Seulement, depuis lors, les célébrations du 15 août se suivent et se ressemblent, sans qu’aucune référence ne soit faite dans les manifestations officielles, au père de l’indépendance, l’abbé Fulbert Youlou. On fait comme s’il n’avait jamais existé, alors que, sous d’autres cieux, la fête nationale, c’est l’occasion de passer en revue l’histoire entière du pays, de recoller les morceaux, de consolider l’unité nationale, de sorte que chaque citoyen, jeune ou vieux, s’approprie l’histoire de son pays, sans en tronquer un seul pan.


Malheureusement et tristement, chez nous, l’histoire du pays semble être torpillée, ce qui est un danger énorme pour la mémoire des générations à venir et même des générations intermédiaires qui sont sans repères historiques et donc sans connaissances véritables de leur pays.

C'est dans cette optique que le père Daleb Venceslas MPASSY, originaire du Congo-Brazzaville a célébré la fête de l'Assomption, ce matin en l'église S. Lucien à Warluis (Paroisse Beauvais Sud).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article