Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble, reconstruisons la Paroisse Saint Matthieu de Mbandza-Ndounga

par Abbé Wenceslas daleb mpassy

Travaux d'agrandissement de l'église de Mbandza-Ndounga
Travaux d'agrandissement de l'église de Mbandza-Ndounga

Reconstruisons notre Paroisse

Historique

La Paroisse Saint Matthieu de MBANDZA-NDOUNGA, Village se trouvant dans le département du Pool, et appartenant au diocèse de Kinkala, est séparée de Brazzaville d’environ 52 Km. La vague de violence enregistrée pendant les multiples guerres qu’a connu le pays, avait tout emporté à MBandza-Ndounga, laissant dernière elle, amertume et désolation. Cette Paroisse avait donc payé le plus lourd tribut, car tous les édifices ecclésiastiques s'y trouvant avaient volé en éclats, anéantissant ainsi tout le travail titanesque abattu par les Missionnaires et les pionniers de la foi dans la localité (en particulier le Père Pierre Leborgnes).

La conséquence de cette situation est que la communauté chrétienne de MBANDZA-NDOUNGA était devenue comme un troupeau sans berger, et, avec la prépondérance qu’avait prise le sectarisme des rebelles dans la zone, il a fallu redouter le pire sans la présence des prêtres sur place. C’est pourquoi, en vue de barrer la route à ceux qui ont voulu déstabiliser notre Eglise et pour assurer sa pérennité, Mgr Louis PORTELLA avait jugé nécessaire, depuis 2007, de lancer les travaux de construction d’un nouveau presbytère, pour que les prêtres y soient logés, afin de redynamiser la vie pastorale dans ce secteur, en proie aux prédateurs véreux.

Travaux

Cependant, après les premiers travaux effectués avec l'apport du Diocèse, et malgré les multiples efforts des chrétiens ayant pris le relais après, les bâtiments demeurent inachevés faute de financement. Et les prêtres qui y sont affectés ne disposent pas encore de logement adéquat pour leur stabilité. Par exemple: Pas d'eau sur place, pas de sanitaires, pas de plafond, pas de terrassement, pas de circuit et d’installation électrique, pas de salle paroissiale, pas de clocher, et une église délabrée qui demande à être restaurée, etc. Certes, pour les Catholique l'église est un lieu de culte mais pour tous, elle est aussi le symbole de notre histoire, de notre civilisation et de nos valeurs.

Contreparties

C’est pourquoi, en cette année jubilaire (1987-2017), nous voulons marquer un pas décisif dans la reconstruction de notre paroisse. Chaque chrétien et ressortissant de Mbandza-Ndounga est invité à y participer à hauteur de 5.000 Fr FCA. Cependant, notre aide à tous est précieuse. Merci de vous inscrire dans l'histoire de cette Paroisse et de ces bâtiments en envoyant votre contribution en nature ou en espèce à la paroisse (Par exemple: une Tonne de ciment, un camion de sable, un camion de gravier, etc. NB: Exiger un réçu marqué du montant ou du don nature.

Demander une messe en cette année jubilaire

Demander (offrir) une messe en cette année jubilaire à la Paroisse Saint Matthieu de MBandza Ndounga, c'est entrer dans la prière de Jésus et de l'Eglise, c'est confier à Dieu les intentions qui nous sont chères.

⦁ Pour quoi demander une messe?
Pour dire merci, pour rendre grâce à Dieu pour un évenement heureux dans votre vie ou celle des autres, pour un anniversaire, pour des noces d'or ou d'argent, pour une réconciliation, ou une grâce obtenue. Mais aussi pour des intentions qui vous viennent à coeur: la paix dans le monde, un parent malade, un ami en difficulté, les vocations, ...

⦁ Pour qui demander une messe?
Pour vos proches et pour vos defunts, car c'est un acte de foi, et d'espérance en la bonté de Dieu.

⦁ Combien ça coûte une demande de messe?
La messe n'as pas de prix. Mais dès l'origine de l'Eglise, les fidèles ont voulus montrer leur participation à l'Eucharistie, soit par des offrandes en nature, soit par des offrandes en espèces.

Actuellement dans notre Paroisse:
- une offrande pour une messe (2.500 Fr CFA)
- une offrande pour une neuvaine (25.000 Fr CFA)

NB: La messe n'a pas de prix, chacun donne selon ses possibilités. Pour le faire, il suffit de s'adresser aux prêtres de la Paroisse, en allant sur place, par télephone ou par mails. leurs contacts au début du livret.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article