Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Diocèse de Dolisie : La clôture des journées diocésaines de la jeunesse marquée par une marche de prière dans la ville

par Abbé Wenceslas daleb mpassy

Diocèse de Dolisie : La clôture des journées diocésaines de la jeunesse marquée par une marche de prière dans la ville

Les jeunes du diocèse de Dolisie étaient autour de leur évêque, Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, du 5 au 7 août 2016, pour la clôture des J.d.j (Journées diocésaines de la jeunesse), en communion avec leurs frères et sœurs ayant participé aux J.m.j (Journées mondiales de la jeunesse) de Cracovie, en Pologne, autour du Pape François. Plus de 250 jeunes du diocèse de Dolisie ont convergé vers la cathédrale Saint Paul où, pendant trois jours, ils ont participé à plusieurs activités: exercices spirituels; catéchèse sous forme de conférences; veillée d’adoration et de louange, etc.

Ils ont clôturé ces journées par une marche de prière dans les rues et avenues de la ville, suivie d’une célébration eucharistique solennelle présidée par l’évêque du lieu, à la place mariale.

Il a fallu aux jeunes chrétiens du diocèse de Dolisie attendre le retour de leurs délégués aux J.m.j de Cracovie, pour clôturer les activités de l’année pastorale des jeunes. Tout a commencé le vendredi 5 août par une cérémonie d’ouverture marquée par une conférence animée par les couples Joseph Zidac Mbounda et Marie Paul, de la fraternité Cana de la Communauté du chemin neuf. Ces derniers ont exhorté les jeunes à la fidélité, la confiance, au pardon et à la patience. Mais, ce qui a le plus marqué les jeunes, c’est le témoignage de Mme Marie Nassatou, membre de la même communauté, musulmane convertie au catholicisme en 2005. Ce témoignage a ému les pèlerins, car pour certains, c’est pour la première fois de voir une musulmane convertie à la foi chrétienne, livrer publiquement son témoignage.


La veillée de prière du samedi 6 au dimanche 7 août a constitué le sommet des J.d.j. Il y a eu la prédication, l’adoration du Saint-Sacrement et la louange. Dans son exhortation, Mgr Bienvenu a essentiellement parlé de la vie des jeunes. Il a touché le point central des jeunes qu’est la musique. «Je ne vous dis pas que la musique est mauvaise, mais il faut bien faire le choix: quelles musiques et quels musiciens écouter? Je vous invite à éviter certains musiciens qui ne chantent que des anti-valeurs», a-t-il dit. Il a poursuivi son exhortation en parlant des modes vestimentaires. Après la méditation de la Parole de Dieu suivie de l’adoration au Saint Sacrement et la louange, Neil Mahinga, secrétaire général des jeunes du diocèse, a fait le témoignage de leur participation aux J.m.j de Cracovie.


Dimanche tôt le matin, chapelet à la main, les jeunes ont effectué une marche de prière dans les rues et avenues de Dolisie, suivie d’une célébration eucharistique animée par la chorale diocésaine Kintuadi.


Mgr Bienvenu a bâti son homélie sur trois grands axes: «Veillez, tenez-vous prêts, restez en tenue de service». «Tenez-vous prêts pour aller de l’avant et sortir de la routine et des habitudes…». «Le Pape nous invite à aller vers les périphéries...». A ce sujet, le prédicateur a fait une pose spontanément: il a fixé rendez-vous aux jeunes de Dolisie, de passer la fête de Noël 2016 avec les prisonniers de la Maison d’arrêt. «Qui donne aux pauvres, donne à Dieu chers frères», a-t-il lancé.
«Restez en tenue de service, le service, c’est le contraire de dominer», a martelé l’évêque. Le mot ministre vient du verbe latin: «Ministrare», qui veut dire «Servir». «Un ministre est serviteur (ministre de Dieu). Jésus nous montre l’exemple le jeudi saint, lorsqu’il porte la tenue de service, pour laver les pieds de ses disciples», a poursuivi le prélat. Il a également ajouté que tout service qui fait du mal n’est pas un service: «Le serviteur fidèle, ce n’est pas celui qui s’impose mais qui a l’humilité».

La grande surprise de ces retrouvailles était l’arrivée, à la fin de la messe, de Mgr Daniel Mizonzo, évêque de Nkayi, président de la C.e.c (Conférence épiscopale du Congo) et de la C.e.p.e.j (Commission épiscopale pour la pastorale de l’enfance et de la jeunesse), venu encourager les jeunes à cette rencontre.


Signalons que cinq prêtres et trois diacres ont concélébré cette messe, parmi lesquels, le père Sylvain Bamana, curé de la paroisse Sainte Rita de Moukondo dans l’archidiocèse de Brazzaville, et coordonnateur national de la C.e.p.e.j, les abbés Distel Tamba, curé de Kibangou, Narcisse Nguimbi, en vacance à Dolisie, Gildas Mouanda, chancelier du diocèse, les diacres Séverin Missamou, Jashy Makounga et Rodrigues Tombet. Espérons que la prochaine fois, les jeunes se mobiliseront en grand nombre encore, aux J.d.j.

Jean-Baptiste MILANDOU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article